L’ascension d’un Ronin : une aventure épique ouverte à l’exploration

Team Ninja s’est forgé une solide réputation de leader dans la création de jeux d’action. Entre Ninja Gaiden et Nioh 2, maîtriser l’art de l’épée ou de la lance s’est révélé aussi complexe qu’exaltant, avec une courbe d’apprentissage exigeante mais gratifiante. Il n’est donc pas surprenant que leur dernière création, Rise of the Ronin, destinée à la PlayStation 5, ne déroge pas à cette règle, tout en apportant bien davantage que de simples combats jouissifs.

L’essai de ce jeu durant ses premières heures m’a donné un aperçu de l’expérience à venir, avec un gameplay qui promet une immersion dans les paysages, l’ambiance sonore, les duels trépidants et la traversée de villes comme Yokohama pendant la période tumultueuse du Bakumatsu. Immédiatement après un prologue linéaire captivant, le jeu s’ouvre sur un vaste monde où, armé d’un katana, d’un sabre, d’un mousquet et accompagné d’un fier destrier, je me suis laissé guider par la curiosité à travers des sentiers bucoliques, grimpé sur les toits pour des rencontres félines, et défendu des villages contre des bandits sanguinaires.

Découverte d’un nouvel horizon

Yokohama, le cœur palpitant de ce nouvel univers ouvert, se révèle être un creuset culturel du XIXe siècle, où influences américaines et traditions japonaises s’entrechoquent suite à la fameuse affectée par la « diplomatie des canonnières » américaine. C’est un monde de contrastes, associant armes à feu et katana, hauts-de-forme et kimonos, résidences traditionnelles et structures en briques massives. La mise en lumière de l’histoire de cette période est un des plaisirs de l’exploration offerte par Rise of the Ronin.

Maîtrise du sabre et du terrain

Le jeu se distingue par un système de combat qui privilégie les duels, notamment grâce aux « Countersparks« , des parades énergiques qui épuisent l’endurance de l’adversaire et le rendent vulnérable à des attaques critiques. Face à des ennemis variés, il est possible d’adapter son style de combat, notamment en mettant l’accent sur les attaques de proximité ou les esquives stratégiques. Que ce soit à travers des coups critiques dévastateurs ou des éliminations furtives, le joueur dispose d’un large éventail d’approches pour triompher des adversaires.

Flight of the Ronin

Ma session sur Rise of the Ronin s’est clôturée par une offensive aérienne dans une base ennemie, où tous les outils disponibles étaient nécessaires pour triompher des défis. Que ce soit par la maîtrise du terrain, des affrontements à distance, ou des duels contre des colosses, le jeu sait maintenir l’excitation, tout en offrant des moments de légèreté — comme une pause pour flatté un chat errant. Cette aventure que Rise of the Ronin propose est un cocktail savoureux, mélangeant exploration, stratégie, et combats épiques pour une sortie attendue avec impatience le 22 mars 2024.

Dans l’attente de ce jour, gardons à l’esprit l’importance que de tels titres ont pour enrichir l’univers du jeu vidéo et pour nous fournir des heures d’immersion dans des mondes virtuels toujours plus captivants.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *