Les perspectives incertaines de Private Division chez Take-Two

Take-Two Interactive, dans un contexte de **licenciements massifs**, envisage des mesures drastiques concernant son label indépendant **Private Division**. Cette décision fait suite à la suppression de 5 % de ses effectifs au début de l’année. Les studios **Roll7** et **Intercept Games** sont particulièrement touchés, et des licenciements importants ont également eu lieu dans les bureaux de **Private Division**.

Un nouveau rapport d’IGN met en lumière une situation encore plus préoccupante : Take-Two Interactive envisagerait de **fermer ou vendre complètement Private Division**. Une petite équipe reste en place pour soutenir quelques projets en cours comme le **RPG d’action en accès anticipé de Moon Studios**, **Tales of the Shire : Un jeu du Seigneur des Anneaux**, et un titre en développement chez **Game Freak**. Cependant, le reste du personnel a été licencié.

Les perspectives incertaines de Private Division chez Take-Two

Le soutien aux projets récents remis en question

Take-Two a récemment appuyé plusieurs projets via Private Division, notamment avec **People Can Fly** en 2022 et plus récemment avec **Bloober Team**. Un autre jeu en développement chez **One More Level**, studio de **Coureur fantôme**, ne serait également plus soutenu.

Des tentatives de vente infructueuses

Selon des sources, Take-Two Interactive a tenté de vendre le **Programme spatial Kerbal**, IP détenue par Private Division et développée par **Intercept Games**. Des discussions ont eu lieu avec **Paradox Interactive**, mais elles n’ont finalement rien donné. L’avenir de cette franchise reste donc incertain.

Intérêts de sociétés de capital-investissement

Take-Two explore également la possibilité de vendre l’intégralité de **Private Division**. Des intérêts auraient été manifestés par des sociétés de capital-investissement, et des discussions seraient facilitées par **des individus ayant des liens avec Moon Studios**. Cependant, l’issue de ces négociations reste à déterminer. Le rapport indique également que les problèmes de direction évoqués en 2022 chez Moon Studios seraient bien réels, une source décrivant cette direction comme « cruelle » et « un cauchemar ».

Malgré ces perspectives sombres, il est essentiel de rester optimiste sur l’avenir. Les challenges sont souvent des opportunités déguisées, et de nouvelles **possibilités émergeront peut-être** pour les talents impactés par ces changements. L’industrie du jeu vidéo, dynamique et en constante évolution, offre toujours de nouvelles voies pour l’innovation et la créativité.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *